Aller au contenu principal

DGTTM : Le Ministre Dabilgou s’engage à décongestionner les unités de production.


actualites

Le Ministre des Transports, Monsieur Vincent T. DABILGOU a rendu une visite de courtoisie des agents impliqués dans la chaine de production des titres de transports de la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM), le mardi 20 août 2019. Le Ministre a constaté de visu les conditions dans lesquels ces agents travaillent au quotidien. Il a d’abord commencé par rendre visite à toutes les unités de production pour recueillir les préoccupations de les agents, les usagers et les supposés démarcheurs et intermédiaires avant de les encourager à redoubler d’efforts et de sacrifices dans l’exécution de leurs tâches quotidiennes malgré les conditions de travail difficiles et l’environnement peu enviable.



Il est 14h55 à la DGTTM et voici le Ministre des Transports qui fait son entrée dans la cour. Il est immédiatement accueillit par le Directeur Général de la DGTTM, Mamadou Boukouma et son personnel qui l’attendaient de plein pieds. Après un bref échange, commence la visite des installations ; d’abord au guichet de paiement où l’affluence est au beau jour et le rang serré ; difficile de se frayer un passage ni même atteindre les agents commis à la tâche. M. Dabilgou à force d’insister fini se frayer un chemin pour atteindre le guichet et voir de prés ce qui se passe. Sans attendre d’avoir la parole, les usagers jaillissent de partout pour décrier la fermeture de certains guichets avant l’heure indiquée. « Ils ouvrent après l’heure et ferment avant l’heure, nous ne sommes pas content. Hier, ils ont fermés le guichet n°3 à 14h30mn, aujourd’hui ils ferment à 14H50 ; pourtant, il est bel et bien écrit et affiché que les guichets se ferment à 16h » s’exprime un usager.

 C’est donc dans un climat délétère nourris de plaintes et de vociférations que le Ministre des Transports est accueilli par certains usagers, venus pour s’acquérir leurs nouveaux titres de transport dont l’opération de production a été lancée, il y a un mois. Monsieur Vincent Dabilgou parvient à calmer les plaignants en usant de diplomatie avant de leur faire comprendre qu’il est là pour s’imprégner du service rendu afin de dégager des pistes de solutions pour améliorer le traitement des dossiers.

Passé cet accueil peu enviable, le  Ministre a été conduit dans les services d’enrôlement et de vérification des documents où il a pu échanger et apprécier positivement le travail abattu par le personnel, même s’il n’a pas manqué de faire des recommandations pour améliorer la qualité du service. Il s’est ensuite dirigé vers les services de réception des dossiers d’enrôlement où il n’a du tout apprécié l’environnement de travail.

Le Ministre Dabilgou a terminé sa visite de courtoisie en annonçant une batterie de  solutions aux insuffisances constaté. Il rassure les usagers qu’il s’en occupe personnellement des heures de services non respectées et sites de décongestion ont été déjà ciblés pour que la DGTTM ne soit pas le seul centre de traitement pour des dossiers. « Au niveau du gouvernement, nous avons une volonté de déconcentrer les services en mettant en place quatre à cinq autres centres pour les permis [de conduire] mais aussi pour les immatriculations », a-t-il annoncé, précisant qu’à cet effet, des zones ont déjà été ciblées à savoir la Mairie de Ouagadougou, la Maison du peuple, la Chambre de commerce, le SIAO et même le Stade du 4-Août  ont été retenus pour l’accueil des usagers. Outre, la déconcentration, il a fait savoir également qu’il y a la question de l’organisation même de la structure qu’il faut chercher à résoudre et la capacité des agents à faire le travail qui leur a été confié serait de mise désormais.

A l’issue de sa visite, le Ministre a tenu une rencontre d’échanges avec le personnel de la DGTTM afin de leurs permettre de partager toutes les préoccupations relative à la bonne marche des activités de réception des dossiers d’enrôlement et de production des titres de transports. Des difficultés, il en existe selon certains agents et des usagers venus pour des prestations de services. Et pour le Ministre Dabilgou, ces difficultés ne devraient pas empiéter sur la bonne marche du travail. Il invite donc l’ensemble des agents à plus d’abnégation et de détermination  dans le travail au grand bonheur des populations.

DCPM/MTMUSR


Partager sur :