Aller au contenu principal

Prévisions saisonnières 2019


actualites

L’Agence nationale de la météorologie (ANAM) du Burkina Faso a animé une conférence de presse, au cours de laquelle, elle a présenté les résultats des prévisions de la saison agricole 2019, le vendredi 5 juillet 2019. Cette conférence de presse organisé à l’intention des hommes de médias dans sa salle de conférence, a été une tribune de partages d’informations sur les prévisions saisonnières mais aussi une opportunité offerte aux journalistes pour véhiculer les informations climatiques saisonnières jusqu’à l’utilisateur. Des informations qui s’inscrivent dans la dynamique de permettre sans doute aux décideurs, aux producteurs et aux utilisateurs des données climatiques de mieux planifier et gérer les éventuels risques.



Compte tenu de la dynamique au sein des océans et de l’évolution des indicateurs océaniques et atmosphériques qui influent sur la pluviométrie saisonnière et les paramètres agro-climatiques de la saison agricole dans les pays du sahel, des mises à jour des résultats des prévisions saisonnières s’effectuent périodiquement en vue de réajuster les tendances saisonnières. D’ailleurs, les responsables de l’ANAM avaient insisté sur la nécessité de mise à jour lors du premier point de presse au mois de mai dernier. C’est la raison pour laquelle, ils invitent à nouveau les hommes de médias pour cette deuxième conférence publique.

En substance l’on retiendra de cette déclaration liminaire des responsables de l’ANAM que contrairement à la situation à normale à excédentaire prévu en début mai, il est prévu au cours de la période de  Juillet-Août-Septembre (JAS) 2019, des cumuls pluviométriques équivalents à la normale avec une tendance déficitaire dans la majeure partie du territoire national. Les autres parties de l’Ouest (Hauts-Bassins, les Cascades et le Sud-ouest) devraient s’attendre à des cumuls pluviométriques déficitaires (inférieurs à la normale climatologique) pour la même période.

Haut de page

Les situations pluviométriques observées et prévues au niveau des océans et de l’atmosphère affectent la pluviométrie saisonnière et les paramètres agro-climatique de la saison agricole dans les pays du sahel.  Les résultats de la prévision saisonnière faite au mois d’avril avaient donné les tendances des cumuls pluviométriques pour les périodes de Juin-Juillet-Août (JJA), Juillet-Août-Septembre (JAS) 2019 ainsi que les dates de début et fin de saison des pluies, les durées des séquences sèches les plus longues au cours de la saison et les débits moyens des hautes eaux dans les grands bassins fluviaux de la sous-région.

DCPM/MTMUSR


Partager sur :