Aller au contenu principal

Revue sectoriel à Mi-parcours 2019 de la revue sectorielle du programme ‘’Commerce et Services Marchands’’(CSD): Les acteurs s'activent


actualites

Le bilan  à mi-parcours 2019 de la revue sectorielle du Cadre Sectoriel de Dialogue‘’Commerce et Services Marchands’’(CSD) jugé satisfaisant par le chef de file du CSD.



Le Ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière a présenté le mardi 13 Août 2019, le bilan  à mi-parcours 2019 de la revue sectorielle du Cadre Sectoriel de Dialogue‘’Commerce et Services Marchands’’(CSD). C’est le chef de fil du CSD, le Ministre chargé des Transports,  M. Vincent T. DABILGOU qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en présence des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), des Conseillers Techniques (CT), des Directeurs Centraux et Rattachés, et l’ensemble du personnel.

Le président de la cérémonie dans son allocution d’ouverture a félicité les Directions Générales des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS) de l’ensemble des départements ministériels regroupant le CSD pour les résultats engrangés au cours des six mois écoulés. Il  a  exprimé sa satisfaction par rapport à la performance du CSD, qui pour lui, permet de quantifier le taux d’exécution des programmes d’activités et de se fixer des orientations futures pour le reste de la période 2019. Cette revue annuelle permettra d’examiner et de valider le rapport de performance du premier semestre 2019, de discuter des difficultés rencontrées et de formuler des recommandations afin de corriger les insuffisances constatées précise t-il.

Pour le chef de file du Cadre Sectoriel de Dialogue ‘’Commerce et Services Marchands’’, le CSD demeure un outil nécessaire de dialogue dans la mise en œuvre de cette politique publique du Plan National de Développement Economique Social (PNDES), qui vise à promouvoir le commerce et à améliorer la compétitivité du secteur.

Tout en reconnaissant les efforts fournis dans l’exécution  de la revue à mi-parcours, le chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) a annoncé la disponibilité de l’Union Européenne (UE) et de l’UEMOA à accompagner le gouvernement burkinabè dans la création de deux plateformes numériques qui contribueront à l’accroissement des flux commerciaux intra et extrarégionaux ainsi qu’à l’amélioration du cadre des affaires. Il a précisé que ces deux plateformes électroniques permettront au secteur privé de l’UEMOA de s’engager dans des opérations commerciales transparentes et efficaces ; toute chose qui facilitera les échanges commerciaux, véritables leviers pour la croissance économique du Burkina Faso à travers le transport.

Etant dans la seconde moitié de l’année 2019, l’année prochaine sera la dernière année de mise en œuvre de l’actuel PNDES. Ainsi,  c’est un moment clé pour estimer d’une façon réaliste ce que nous pouvons encore atteindre pendant ces derniers 17 mois, tout en travaillant sur un nouveau cadre 2021-2025 qui devra prendre en compte les acquis actuels et les défis à prévoir annonce le chef de file des PTF.

Le cadre sectoriel de Dialogue (CSD) ’’Commerce et services marchands’’ est composé de cinq (05) départements ministériels à savoir le Ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière(MTMUSR), le Ministère du commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat(MCIA), le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes(MDENP), le Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement(MCRP) et le Ministère de l’économie, des Finances et du Développement(MINEFID).

DCPM/MTMUSR 


Partager sur :